21/12/2018

Le Ministre de la Santé tient une réunion avec les représentants des syndicats des pharmaciens :

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action du ministère de la Santé avec les représentants du secteur pharmaceutique, le Ministre de la Santé, Monsieur Anass DOUKKALI a présidé une réunion, vendredi 21 décembre 2018 à Rabat, avec les représentants du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc et l’Union nationale des pharmaciens du Maroc, et ce en présence du directeur général des impôts. Cette réunion est consacrée à l’étude de la situation générale des pharmaciens, en particulier le volet fiscal.

Lors de cette réunion, monsieur le Ministre a mis en avant l’importance du secteur pharmaceutique et sa conscience de ses problèmes, exprimant la ferme volonté du ministère de relancer le débat pour améliorer le secteur ainsi que la situation de l’activité pharmaceutique, tout en respectant l’ensemble des lois en vigueur.

De sa part, le président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens a présenté un exposé complet sur la situation financière difficile et les contraintes rencontrées dans le secteur pharmaceutique, en particulier les pharmaciens d’officine.

Les présidents de la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc, de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc et de l’Union nationale des pharmaciens du Maroc ont souligné la nécessité de :

1. Lever l’injustice fiscale qui touche les pharmaciens d’officine pour promouvoir l’accès universel et équitable aux médicaments ;

2. Trouver une solution au problème d’application du décret relatif aux conditions et aux modalités de fixation du prix de vente des médicaments fabriqués ou importés ;

3. Lutter contre le non-respect du circuit légal des médicaments à usage humain ou vétérinaire ; 4. Activer les lois régissant le secteur pharmaceutique ;

5. Appliquer d’autres procédures d’exercice de la profession.

Parallèlement, le directeur général des impôts, a évoqué les principes de travail de la Direction générale des impôts et sa responsabilité en matière de mise en œuvre les lois en vigueur, soulignant sa disposition à discuter avec toutes les parties afin de prendre connaissance des spécificités du secteur et de trouver des solutions pratiques conformes aux attentes des pharmaciens en matière de normalisation des procédures. Il a été convenu, à cette occasion, de tenir la première réunion entre la Direction générale des impôts et les instances représentatives des pharmaciens le 10 janvier 2019.

Au terme de cette réunion, il avait été proposé de constituer une commission conjointe composée du Ministère de la Santé, de la Direction générale des impôts et des autres composantes de la profession, et qui sera chargée du suivi des points discutés lors de cette réunion et de déterminer un calendrier de travail détaillé sur la problématique de la fiscalité et les problèmes professionnels.





  

Portrait

Ministre de la Santé

Pr. Khalid AIT TALEB


Annonces

Communiqués