25/09/2019

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan Santé 2025, le Ministère de la Santé met en place un nouveau dispositif visant le renforcement des capacités de notre pays à détecter précocement, à se préparer et à riposter rapidement et correctement aux urgences de Santé Publique.

Ce dispositif consiste en la création d’un Centre National d’Opérations d’Urgence en Santé Publique (CNOUSP), des Centres Régionaux d’Opérations d’Urgence en Santé Publique (CROUSP) et des Equipes multidisciplinaires d’Intervention Rapide (EIR) au niveau de chacune des Régions, Provinces et Préfectures.

Le dispositif s’articule autour des axes suivants :

- La veille sanitaire et l’alerte précoce ;



- La préparation à faire face aux éventuelles épidémies et autres urgences de Santé Publique, quelqu’en soit l’origine, y compris la réalisation d’exercices de simulation ;

- La gestion des épidémies et autres urgences de santé publique, notamment liées aux maladies infectieuses lorsqu’elles surviennent ;

- La préparation et la riposte aux menaces pour la santé publique engendrées par les situations d’exception et les catastrophes.

Le Ministère de la santé a entamé, depuis 2017, un processus de formation des EIR, comportant des profils variés de professionnels de Santé, tel que recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé. Il vient, en outre, d’acquérir les équipements informatiques et de communication nécessaires.