01/08/2022

Le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale poursuit les rencontres du dialogue social en recevant les représentants du secteur privé :

Le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, le Professeur Khalid Aït Taleb, a reçu, le lundi 1er août 2022, au siège du Ministère, l'Association Nationale des Cliniques Privées (ANCP) et le Syndicat National des Médecins du Secteur Libéral (SNMSL) dans le cadre d'une nouvelle tournée de dialogue social, pour la réussite du chantier royal de réforme du système de santé.

Monsieur le Ministre a expliqué que cette rencontre était consacrée à l'étude du projet de loi-cadre relatif au système national de santé, approuvé lors du Conseil des ministres que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'Assiste, a présidé le 13 juillet 2022 ; et ce dans le but d'unifier les visions dans le cadre d'une complémentarité entre les secteurs public et privé, notant que le secteur privé, est une partie intégrante du système national de santé.

Monsieur le Ministre a signalé l'importance de l'adhésion du secteur privé à ce chantier afin de réduire les coûts payés par le citoyen et rompre avec les mauvaises pratiques. De plus, Il a invité les représentants du secteur privé à soumettre des propositions pour une déclinaison optimale du projet.

De sa part, le président de l'ANCP, Monsieur Redouane Semlali a indiqué que le projet de loi-cadre relatif au système national de santé vise à améliorer l'offre sanitaire au Maroc et a affirmé que l'association adhère à la vision du ministère pour l'implémentation du projet, notamment en termes de gouvernance et de la gestion au niveau  régionale, de création d'une haute autorité de santé, de valorisation des ressources humaines, ainsi qu' à l'amélioration quantitative et qualitative de la couverture sanitaire.

Par ailleurs, Le président du SNMSL, Monsieur Ahmed Ben Boujida a pour sa part souligné que ce dialogue contribuera à l'opérationnalisation rapide de ce chantier important, et a affirmé que la mise en œuvre optimale de ce projet de loi-cadre nécessite la participation de plusieurs intervenants de différents secteurs, notant que le SNMSL, à travers ses médecins, s'engagera positivement pour la réussite de ce projet, en garantissant notamment une répartition territoriale équitable des médecins, des investissements en infrastructures afin de faire du Royaume une destination d'hospitalisation. ​




​​​  

Portrait​

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale

Pr. Khalid AIT TALEB




Annonces

Communiqués