16/02/2022

Le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale lance les services de quatre établissements sanitaire à la préfecture de Salé :

Dans le cadre de la restructuration du système de santé national pour accompagner les chantiers de la généralisation de la protection sociale, et en application des Instructions royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, relatives au lancement d'une profonde réforme et réhabilitation du secteur de la santé, Monsieur le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, accompagné de Monsieur le Wali de la région de Rabat-Salé-Kenitra , de Monsieur le préfet de la préfecture de Salé, et en présence de Monsieur le Maire de la ville de Salé, de Monsieur le Président du Conseil de la Préfecture de Salé, donne le coup d'envoi de la mise en service de plusieurs établissements de santé à la préfecture de Salé, et ce, le mercredi 16 février 2022.

En effet, il s'agit du lancement des services de quatre établissements de santé, au niveau de l'arrondissement de Bouknadel, l'arrondissement de Mrissa, l'arrondissement d'Al-Ayada et l'arrondissement de Bettana.

En ce qui concerne la commune urbaine Bouknadel, les services du « Centre de santé urbain, de premier niveau, Montazah », le lancement était en présence de Monsieur le Président du Conseil de la commune de Bouknadel. Ce centre était construit et équipé dans le cadre d'un partenariat entre le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale et l'Initiative Nationale pour le Développement Humain, sur une superficie totale de 1 400 mètres carrés, dont 380 mètres carrés couverts, et d'un budget total de 2 743 779 dirhams. Cette structure de santé comprend plusieurs services, dont un espace d'accueil, une salle de consultation médicale, une salle pour les soins infirmiers, une salle d'attente et autres dédiées à la santé reproductive, une salle pour la vaccination des enfants, et une autre pour la sensibilisation sanitaire et d'éducation thérapeutique, en plus d'une pharmacie et d'autres services.

Il est à prévoir que ce centre de santé urbain couvrira une population d'environ 15 000 personnes, avec un panier de soins comprenant des consultations médicales et paramédicales, un suivi de la santé de la mère, de l'enfant, des jeunes et des adolescents, en plus du suivi des maladies chroniques et de la sensibilisation à la santé et à l'éducation thérapeutique. Une équipe médicale et paramédicale composée d'un médecin, d'une infirmière et de trois sages-femmes assurera la prestation des services de santé dans ce centre.

Dans l'arrondissement de Mrissa, les services du « Centre de santé urbain, de premier niveau, Said Hajji » ont été lancés, après sa restructuration par le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale en partenariat avec le Conseil de la Préfecture de Salé, avec un budget total de   1 250 000 dirhams, et d'une superficie totale de 1 150 mètres carrés, dont 310 mètres carrés couverts. Ce centre de santé urbain cible une population estimée à 46 378 personnes. Afin de garantir les services de santé dans ce centre, le Ministère a mobilisé un personnel médical, paramédical et administratif, composé de trois médecins généralistes, trois infirmiers, deux sages-femmes et un administrateur, et ce dans le cadre de la modernisation, l'amélioration et l'optimisation des services de santé et de prise en charge de la population.

Au niveau de l'arrondissement d'Al-Ayayda, les services du « Centre de santé urbain, de premier niveau, Ibn Al-Haytham » ont été lancés, après sa restructuration par le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale en partenariat avec le conseil de la préfecture de Salé, avec un budget total de 1 850 000 dirhams, et d'une superficie totale d'environ 877 mètres carrés, dont 396 mètres carrés couverts.

Ce centre de santé, qui ciblera une population d'environ 54 000 habitants, se compose d'un espace d'accueil, d'une salle d'attente, de quatre salles de consultation médicale, d'une salle de santé reproductive, d'une salle de soins infirmiers et d'une autre de vaccination, en plus d'une pharmacie. Il était également équipé de divers dispositifs et équipements médicaux et biomédicaux.

Quant à l'arrondissement Bettana, les services du « Centre de santé urbain, de premier niveau, quartier Moulay Ismail » ont été lancés, après son extension et sa restructuration par le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale, avec une enveloppe budgétaire totale de 2 053 053 dirhams. Ce centre de santé urbain cible une population d'environ 20 000 personnes et se compose de plusieurs services dont : un espace d'accueil, une salle d'attente, deux salles de consultation médicale, une salle de soins infirmiers, une autre dédiée aux maladies chroniques, une salle de vaccination des enfants, et une autre de sensibilisation sanitaire et d'éducation thérapeutique, en plus d'une pharmacie et d'autres services. A cet effet, le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale a mobilisé des ressources humaines qualifiées pour assurer la prestation des services de santé dans ce centre, dont un personnel médical et infirmier composé de deux médecins et de quatre infirmiers.

Il convient de noter que le lancement des services de ces établissements de santé s'inscrit dans le cadre de la réhabilitation des infrastructures sanitaires au niveau de la région Rabat-Salé-Kenitra, et du renforcement de l'offre sanitaire dans la préfecture de Salé afin d'améliorer les services de santé de proximité pour les citoyens et citoyennes.




​​  

Portrait

Ministre de la Santé et de la Protection Sociale

Pr. Khalid AIT TALEB


Annonces

Communiqués