01/10/2018

Première réunion du comité d’experts maroco-russe sur la télémédecine :

Monsieur le Secrétaire Général, le Professeur Hicham Nejmi, a présidé en présence d’un comité d’experts Maroco-Russe, la première réunion sur le projet national de la télémédecine, et ce, le lundi 01 octobre 2018 au siège du ministère de la Santé.

Durant cette réunion, le Représentant de la Société Marocaine de Télémédecine a présenté le dispositif actuel de télémédecine au Maroc et le Représentant de la délégation russe, le système de télémédecine au niveau de la Fédération de Russie.

Au terme de cette rencontre, les deux parties marocaine et russe ont convenu de la tenue d’une prochaine réunion à Moscou au cours du 1er trimestre 2019, en vue de finaliser les modalités de collaboration entre les deux Parties.

Par ailleurs, il est à noter que la télémédecine est un ensemble de 05 services de santé utilisant les techniques d’information et de communication pour permettre l’accès aux soins à distance, à savoir :

*La téléconsultation qui est un service permettant l’interaction directe et à distance entre un médecin et un patient pour la conduite de consultations et examens ;

*la Télésurveillance : ce service dispense l’interprétation à distance des données nécessaires au suivi médical du patient ;

*La réponse médicale aux appels d’urgence permettant l’évaluation de la gravité de la situation et l’orientation ;

*La télé-assistance : Un service offrant une assistance d’un médecin par un autre médecin lors d’une consultation en cours ;

*La télé-expertise : Ce service permet la mobilisation à distance d’un groupe de médecins dans la gestion d’un cas complexe.

Ce service de télémédecine permettra de surmonter la pénurie des médecins en zones rurales et de cibler la population enclavée dans 160 communes prioritaires et qui représentent 6,25% de la population marocaine.

Ce projet national se déroulera en 3 étapes :

• 2017-2018 : Instauration de la télémédecine au niveau des 6 sites prioritaires ;

• 2018-2019 : Extension du dispositif dans 30 communes ;

• 2019-2025 : Généralisation du dispositif à l’ensemble des 160 communes prioritaires.





  

Portrait

Ministre de la Santé

M. Anass DOUKKALI


Annonces

Communiqués