14/05/2018

Résultat de l’enquête Nationale sur la Population et la Santé Familiale (ENPSF) -2017-2018 :

Le Ministère de la Santé a réalisé, en coordination avec le Haut-Commissariat au Plan, et avec l’appui de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’UNICEF, l’UNFPA, l’Agence Nationale de l’Assurance Maladie et la Ligue des Etats Arabes, la 6ème enquête nationale sur la population et la santé familiale, dont les résultats ont été marqués par la réévaluation du niveau de la mortalité maternelle et de la mortalité infanto-juvénile à l’échelle nationale.

Cette enquête a été réalisée en deux phases : La première phase a été achevée en avril 2017. Elle s’est intéressée à la collecte des données sur la mortalité maternelle auprès d’un échantillon d’environ 121.725 ménages répartis sur les 12 régions du Royaume et les 2 milieux urbain et rural. La deuxième phase, quant à elle, a porté sur la collecte des données en utilisant des questionnaires auprès d’un échantillon de 15300 ménages répartis sur l’ensemble du territoire national.

Les résultats de l’enquête ont montré que la mortalité des enfants de moins de 5 ans a connu une diminution de 27% entre 2011 et 2018, en passant de 30,5 à 22,16 décès pour mille naissances vivantes. Il est de même pour la mortalité infantile qui a enregistré une diminution de 38% en passant de 28,8 à 18,0 décès pour 1000 naissances vivantes. La mortalité néonatale quant à elle, a enregistré un taux de 13,56 pour 1000 naissances vivantes soit une diminution de 38% par rapport à 2011.

L’enquête a également démontré que le niveau de la mortalité maternelle a connu une importante baisse en passant de 112 décès pour 100 000 naissances vivantes durant la période 2009-2010 à 72,6 durant la période 2015-2016 soit une réduction de 35%.

Cette diminution importante du niveau de la mortalité maternelle pourrait être expliquée, en particulier, par l’amélioration du suivi de la grossesse, l’accouchement en milieu surveillé et l’amélioration de la qualité de prise en charge. En effet, la proportion des femmes ayant bénéficié des consultations prénatales qualifiées, a évolué de 11 points entre 2011 et 2018 pour atteindre 88,4%, tandis que la proportion des accouchements assistés par un personnel qualifié a aussi évolué notablement en passant de 74% en 2011 à 86,6% en 2018 soit une amélioration d’environ 13%.

Discours de Monsieur le Ministre

Dépliant de l'Enquête Nationale sur la Population et la Santé Familiale (ENPSF)-2018

Présentation des Résultats



  

Portrait

Ministre de la Santé

M. Anass DOUKKALI


Annonces

Communiqués