27/06/2018

Élaboration du plan de santé 2025: Résultat provisoire :

Le Ministère de la Santé, sous l’encadrement du Ministre, Monsieur Anass DOUKKALI, a entamé une nouvelle dynamique de planification et de gouvernance, et a adopté une approche participative visant la mise en place d'un plan sectoriel consensuel à moyen terme, qui est le «Plan Santé 2025».

Ce plan ambitieux, dont l’objectif est de passer les contraintes de la conjoncture politique, imposées par les mandats législatifs successifs, trace les grandes lignes d’une stratégie nationale de santé innovatrice, et ce conformément à la Constitution du Royaume qui consolide les principes de la participation et de la consultation des partenaires dans la planification et la gestion de l’opinion publique.

Le «Plan Santé 2025» se base principalement sur les directives du message royal adressé aux participants de la 2ème Conférence nationale sur la Santé à Marrakech en 2013, et du discours Royal de 2015 mettant en place le programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural, ainsi que son discours lors de la dixième session législative (Octobre 2016), qui vise à servir le citoyen et « promouvoir l'approche servicielle dans les secteurs sociaux ». Ce cadre de référence, basé sur le programme gouvernemental 2016-2021, notamment sa partie dédiée à l’amélioration et la généralisation des services de santé avec ses 4 axes, s’appuie sur l'analyse du contexte national de santé et les réalisations précédentes, surtout celles inscrites dans la période 2012-2016.

Cette période a connu l’amélioration des indicateurs de mortalité, la maitrise des maladies transmissibles, l’amélioration de la prise en charge des maladies chroniques, l’augmentation de la fréquentation des hôpitaux publics, la réduction des prix des médicaments et dispositifs médicaux, ainsi que la réduction des dépenses directes des ménages bénéficiant du régime d'assistance médicale «RAMED».

Par ailleurs, le contexte sanitaire international actuel, pris aussi en considération, est caractérisé par les exigences du Règlement sanitaire international et les engagements du Maroc à atteindre les Objectifs du Développement Durable d'ici 2030, plus précisément, le troisième objectif.

Le «Plan Santé 2025», dans sa version soumise pour consultation aux partenaires et experts dans le domaine de la santé (15 mai 2018), avec 12 groupes de travail qui regroupe trois piliers, 25 axes et 125 mesures, avec une vision dont l’objectif est l’aboutissement à un «système de santé homogène, avec une offre de soins organisée, de qualité, et accessible à tous, soutenu par des programmes de santé efficaces», et ce conformément à six principes: qualité des services, égalité d'accès, solidarité, continuité, proximité, performance, efficacité, responsabilité et reddition des comptes.

Les groupes de travail susmentionnés ont été formés en prenant en compte la représentativité de toutes les parties prenantes, selon les thèmes suivants: 1. Soins de santé primaires, 2. Hôpital public, 3. Médicaments et dérivés du sang, 4. Santé maternelle et infantile, 5. Handicap et santé des personnes à besoins spécifiques, 6- Santé psychique et mentale, 7-Maladies non transmissibles, 8 - Maladies transmissibles, 9-Couverture sanitaire de base à l'horizon de la couverture sanitaire universelle, 10 – les ressources humaines de la santé, 11 - Organisation et partenariat, 12 - Système d'information sanitaire, qualité et performance.

Depuis le lancement des travaux du 15 mai et jusqu'au 21 juin, les 12 groupes de travail thématiques ont tenu plusieurs réunions consultatives avec une moyenne de 7 réunions par groupe, en plus des rencontres d’encadrement avec Monsieur le Ministre et Monsieur le Secrétaire Général.

Le 22 Juin 2018, le Ministère de la Santé a organisé, à la Salle des réunions du Conseil National de l’Ordre des Médecins à Rabat, une réunion de restitution des travaux des douze groupes de travail, afin de présenter et discuter les rapports finaux, avec la participation effective de Monsieur le Ministre de la Santé.

Cette réunion importante, était également une occasion de partager les recommandations des participants, dans un climat d'échange responsable et de dialogue constructif. Ceci a permis aux encadrants de la réunion de tirer les mesures les plus efficaces pour atteindre les objectifs du secteur d'ici 2025 avec leurs indicateurs précis, leurs délais d'exécution et leur budget approximatif. Les conclusions de cette journée d'étude ont été attribuées à un comité de rédaction du « Plan santé 2025 » dans sa version détaillée avant la fin du mois de Juin courant.

Il est à noter que chaque groupe de travail est composé d'experts de divers secteurs publics et privés et de la société civile, encadré par un « coordonnateur» qui ne dépend pas du Ministère de la Santé et qui a une expérience et une expertise reconnues dans le domaine de compétence du groupe. Le « coordonnateur » est assisté par un «rapporteur» choisi parmi les gestionnaires des services de santé centraux ou déconcentrés. Les tâches principales du rapporteur est le suivi du travail de groupe et l’élaboration des rapports provisoires et des présentations. Les rapports finaux des 12 groupes de travail seront confiés, au Comité chargé de rassembler les rapports dans un document complet, qui sera présenté ultérieurement à deux commissions de lecture : la première est sectorielle et la deuxième est indépendante. La version définitive du document du «Plan santé 2025» sera prête fin juillet 2018, et servira de feuille de route contractuelle entre le Ministère de la Santé et les décideurs nationaux dans le domaine de la santé aux niveaux central et régional, à court et à moyen terme.

Cette approche participative de planification de la politique sanitaire nationale à moyen terme, s’inscrit dans le cadre de l’institutionnalisation d’une nouvelle gouvernance du secteur, visant la mise en place d’un « pacte national de la santé» qui sera le Plan de Santé 2025.



  

Portrait

Ministre de la Santé

M. Anass DOUKKALI


Annonces

Communiqués